yonathan

Tous les chemins mènent à l'homme !

18 décembre 2015

Tout à une fin !

Après quelques années ce blog va s'arrêter !
Un seul  site réunira blog et site 3W: il sera développé à l'adresse

http://yonathan-fr.net/

 

Posté par yonathan à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2015

Chouette planète, un trésor à protéger

29novembre

Belle journée ! Ce dimanche 329 novembre 215 !
Une réussite !

La dernière rencontre de ce type c'était le dimanche 16 septembre 2012 / 3 ans déjà ! Où nous vivions une  journée de doyenné à l'occasion du 50ème anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II. depuis c'était silence radio sur le front du Doyenné d’Albertville.

Alors bravo et merci pour cette initiative de quelques-uns qui en ont entraîné quelques autres pour au bout du compte un beau rendu!  C’est Ton Eglise, vois comme elle est belle :

-1- Regarde Ta maison,
C’est Toi qui l’as construite :
Un peuple vagabond,
Que Ta présence habite,
Offrant au pauvre son service
Ouvert à tous les étrangers :
Dans son action pour la justice,
Soutiens son bras, viens le guider !

Refrain
C’est Ton Eglise, vois comme elle est belle :
Corps vivant de Ton Fils, animée par l’Esprit !
C’est Ton Eglise qui se renouvelle,
Célébrant Ton amour, rayonnant de Ta vie !
[Jean-Marie HADROT]

Alors que ce soir, soit tout en action de grâce !

Merci  pour cette journée offerte où quelques uns, pour tous, ont organisé la maison commune !

Merci  pour nous  avoir donné ce temps de vivre, cela contribue  au développement intégral de l'homme, et des communautés et des peuples !

Merci pour ce jour qui a redit que le cri de la terre c'est le cri des pauvres, c'est le cri de l'Évangile de Jésus !

Arrivé le matin en me disant qu'il allait sûrement falloir faires des économies sur les énergies... J'en repars en disant : " Non  à l'économie d'énergie, oui au partage de l'énergie ! " car  Il en faudra encore pour franchir les cloisons et els frontières de la "maison commune" pour s'asseoir  à la table, où sur la natte de l'hôte!

Posté par yonathan à 23:03 - Bonne Nouvelle - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2015

Autour de l'arbre

dreamstime_s_23575931

Ce soir "Messe tapis" ...Sont rassemblés 25 priants ! La célébration a été ouverte dehors, autour du pommier ! Ce pommier a été planté voilà 5 ans ! Il  est porteur de vie. Ce fut le lieu de rassemblement silencieux. Durant de longues minutes, un à un, on a allumé dans la nuit, une bougie.
Nous étions tout autour de l'arbre: un cercle de  lumière et de silence... Et ensuite : méditation !

Comment tient-il debout, un peu noueux certes ça et là,
mais 'fruités', 'fleuris' et "feuillés" aux couleurs du temps ?
Que vienne la tempête: même pas peur !
Téméraire, il plie, il saigne, il s'incline pour esquiver mais résiste;
il ne tombe même pas !

Mais il ne peut résister longtemps à la rage de la hache du bucheron fou ?
Alors l'arbre tombe !  
Sa sève coule sur la terre.
Mes larmes aussi coulent avec et vers, celles et ceux,
pour qui cette vie a été brisée assassinée !   

Dans la nuit. Ou plutôt à l'aube, je vois la forêt qui était cachée par cet arbre !
Celui qui a été arraché non seulement devient inoubliable
mais aussi il révèle une forêt d'arbres debouts !


Et je me dis, les voilà maintenant devant, comment tiendront-ils debout ?
Il faudra que leurs racines soient aussi immenses que leurs branches !
Il leur faudra toute la vitalité à puiser à la source et l'élan pour s'agripper au ciel !

Face à la terreur et à la peur choisissons la vie !

Le pommier a remplacé  le "figuier de l'évangile du jour :" Dès que ses branches deviennent tendres et que sortent les feuilles, vous savez que l’été est proche."

Posté par yonathan à 23:49 - Réaction événement - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 octobre 2015

Synode sur la famille ...

23bc

" Le pape sort renforcé du  synode !" L'affirmation est claire, le regard, d'André Vingt-Trois,  un peu incertain! Mais tout est subjectif ! Le Figaro renchérit : " Le Synode s'achève sur une victoire importante pour le pape François." "Comment le Pape a perdu sa bataille" (Atlantico) ou plus  nuancé : " Synode sur la famille: la victoire à l'arrachée du pape"(Slate.fr) Et la Croix souligne ce qui fait peut-être le mieux consensus : "Un Synode sur la famille qui ne ferme aucune porte."

Je crois entendre,  qu'à travers ces nombreuses heures de discussions, (sur deux ans!) et cette ouverture participative à 'une partie du peuple de Dieu,' c'est le visage de l'Église qui  se renouvelle.

Après un Jean Paul II, qui avait l'image d'un grand-père, patriarche  qui  aimait avoir sur ces genoux les jeunes du monde entier, et son successeur au visage plus austère d' un grand professeur,  le pape François  à l'image toute simple du père. Un pape qui  donne la  parole à tous dans la famille, qui reparle de synodalité, réclame une plus large responsabilité pour les conférences  épiscopales, histoire de coller  au plus  près aux réalités  territoriales si différentes d'un continent à l'autre. Histoire de donner, aussi, cet élan à quitter, sans déserter, la nef, pour aller sur le parvis et jusqu'aux périphéries. Devenir ou redevenir ce que chacun est par son  baptême, un missionnaire ! " On ne peut imposer depuis Rome une solution universelle à des situations qui sont très différentes." (archevêque de Paris )

Je crois entendre, de la part du pape François des paroles fortes, incisives et donc dérangeantes.

Il est facile de lui  reprocher "de ne s'écouter que lui-même !" Toute parole de cette nature peut être taxée d'autoritarisme. Elle peut être  jugée prophétique et efficace par les uns et au contraire déclarative voire dévoyée, par les autres !  Même certains au Vatican se révoltent. "le pouvoir du pape doit être remis en cause. Il faut lui «résister» pour sauver la véritable doctrine de l'Église…" (cardinal Burke)

Je crois qu'il ne faut pas résister au pape qui peut avoir des provocations salutaires, mais par contre résister à nos tentations de  refuge ! D'entre soi. ! Qui sommes-nous ? « Nous sommes des pasteurs, non des administrateurs de la loi » dit Mgr Georges Pontier en écho au désir  marqué de ce pape qui exhorte  chacun à ne pas "instituer le huitième sacrement, celui de la douane pastorale !" Il s'agit donc de  garder les portes ouvertes, d'instituer des relais de la tendresse de Dieu marqués  par l'écoute, l'accompagnement  de  la vie telle qu'elle est avec ses fractures ses incohérences ! Je trouve cela aussi  séduisant que difficile  tellement ce combat n'est jamais gagné à l'avance, pour toute personnes qui est engagé dans un service d'Église !    

Je crois, enfin, entendre, la force de l'Évangile quand le pape François, parle des maladies  des uns et des autres ! C'est peut-être pour cela  que  subitement des media commentent  une tumeur cachée dans la tête  papale!  Bref, l'Eglise, le pape la voit "comme un hôpital de campagne après une bataille !" Il n'y  a pas  d'envoi  en mission  dans  l'Evangile qui  ne soit parqué par l'exigence d'aller vers l'autre pour le guérir !

La trilogie c'est daller vers pour se rapprocher de l'autre, entrée en convivialité, puis guérir et donc repousser le mal et enfin annoncer la Bonne nouvelle, de la rencontre possible, de la guérison, et donc de la résurrection : je revis!

Posté par yonathan à 23:56 - Réaction événement - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2015

Quand la coupe est pleine ...

Un jour le curé a oublié qu'il avait un mariage à célébrer ! Ce fut un véritable scandale, un tsunami !
Ce curé a foutu en l'air une  fête : retard  occasionné, photographe sans la bonne lumière, buffet qui a souffert d'attendre... Fête qui a tardé plus loin dans la  nuit ! Il ne restait qu'à porter plainte pour que le curé soit condamné  à payer la note ! Mais enfin, tout de même, comment  oublier  un événement d'une telle importance ?

Je me suis dit, que cela  pourrait m'arriver un jour ! Bien sûr on ne prépare pas une fête  pour qu'elle soit  moins  bien réussie ! Bien sûr un mariage c'est le jour  inoubliable !  Pourtant cet  événement  peut en cacher un autre, tout aussi important voire, plus important ! Tout  est relatif !

Un jour  un curé (le même ?) a attendu que le baptisé arrive  avec  famille et amis ! Après patience et   appel téléphonique  il se rendit  à l'évidence, tous étaient installés  au restaurant : "Ah zut on a oublié de passer  à l'église !"  Tout de même comment oublier  un événement d'une telle importance ?  Tout  est relatif ! 

RUGBYEt  hier soir les All Blacks attendaient la victoire et le bleus, l'exploit !

Résultat, 62/13 ! Il n'y a en même que  pour ce score, que pour ces quatre malheureux chiffres, d'un soir !  Mais quatre chiffres qui déchainent supporters,  grands prêtres médiatiques du rugby, et  commentaires de tous poils ! Le drame absolu ! La déroute. 

Pensez-vous 15 costauds ont  été atomisés, dans un scénario inattendu ( ?) et  cauchemardesque, à  balayés comme des fétus : "la France est exsangue !" blême, livide, cadavérique !

En fait   cest  un monde  à l'envers: Pâques avant Noël ! Pas de cadeau, mais une croix, "un long chemin de croix dont les stations ont été éparpillées aux quatre coins du terrain."

Le XV de France, que dis-je la France, a sombré corps et âmes face à la déferlante, face  à la marée noire qui pour les Bleus, fut une marée noire de bleus, ces hématomes qui font si mal !

Bien sûr on  aime quand la France gagne !

Ce fut impossible, affligeant, hallucinant, quel "désastre!" Et mes amis quelle "image pathétique et pitoyable" que  ces bleus  broyés par le noir, devant quitter le Mondial, rouges de honte",

Est-ce que vous vous rendez compte franchement du fiasco total, la plus grosse défaite de l'histoire !
Faux le 9 juin 2007  Nouvelle-Zélande 61– France– 10 & Australie - Namibie : 142-0 en 2003 !

N'empêche ... quelle correction, quelle sévère punition. Ils sont humiliés : une grosse déculottée, pour une fessée magistrale !  Le rouge de la tenue va déteindre sur les fesses de ces gaillards !

La rouge colère fait alors le spectacle

Bien sûr  c'est le désarroi du XV de France et de ses  supporters !  

Bine sûr ils sont  sonné par cette défaite énorme,

Mais la France ne s'écroule pas pour autant !

Une compétions se termine pour une équipe. Mais  pur autant, tout est-il fini ?  

Bien sûr que non, ce n'est qu'un  jeu ! Alors  il y a aura de la revanche dans l'air.

Pas grave, c'est un tsunami sans vague, une fessée pour rire, une colère  inutile !

Hier soir  la Nouvelle-Zélande a écrabouillé la France...  Soit ! Mais tout  est relatif ! 

Si le score est  obsédant : 62/13 ... cherchez à voir ou à entendre  quelque chose,  sur la beauté des neufs essais des All Blacks, sur la fluidité de leur jeu, sur leur art ... chercher un émerveillent sur  le terrain  de Cardiff ce soir là.. Rien  ou presque !  Pas un bravo aux  All blacks qui ont été tout simplement plus forts !

Pas de quoi  pleureur, pas de quoi lamenter, encore moins  de quoi siffler, insulter, crier !

Ils ont du souffrir : à quoi bon une double peine ? Pas besoin d'en rajouter ! Pas nécessaire de se mettre en colère pour si peu ! Tout  est relatif ! 

Et la vie ne s'est pas arrêtée avec son cortège de drames, de bleus, de cauchemars, de déroutes, de drames, de chemins de croix. D'humiliés et de réfugiés qui arrivent morts ou vivants aux frontières de l'Europe ! De salariés d'Air France inquiets, et de bien d'autres encore; je pense notamment à ceux qui occupent leur usines en ce moment, pour que leur outil de production, entretenus depuis un siècle, ne s'envole pas en un ailleurs qui ruinerait leur vie ! Toute chose à sa  place !

Posté par yonathan à 14:21 - Le mot du jour - Commentaires [0] - Permalien [#]