yonathan

Tous les chemins mènent à l'homme !

12 septembre 2008

Nous n’y couperons pas…

Benoît en visite pour la première fois en France… enfin  à Paris et à Lourdes,  ce n’est pas capital de  se rendre en ces deux lieux. Nous ne couperons pas à une surinformation sur  les tenues vestimentaires et accoutrements des diverses personnes qui seront mises ou se seront  mises en scène, on n’est  jamais mieux servi que par soi-même. Mais à quoi bon se préoccuper de ce que le corps s’habille ?

Nous aurons en détail le menu des repas du pape  qui ne mange pas de spaghettis ou de salade car la sauce  tache la soutane blanche, un bon cassoulet compact fera peut-être l’affaire ; mais à quoi bon se préoccuper du manger ? Nous pourrons dresser la liste des gens importants qui vont se rendre à la messe du pape celle de l’Élysée ou celle des invalides..

ggIl y aura surement Guy Gilbert, on annonce forcément Carla, Robert Hossein sans oublier surement Bigeard le révisionniste des attentats du 11 septembre et tant d’autres. Et nous   opposerons forcément  le pepole au p’tit peuple !

Que l’Elysée  en fasse une fois de plus une tribune sonnante et tonitruante ne nous fera pas oublier que les cuivres retentissants ne chantent pas à eux seul l’amour !

Que cette fois ci il n’y aura aucun commentaire pour  stigmatiser ces media qui font l’événement, dédouanant ainsi le pape et les pouvoirs en place … Tiens mon œil ! Si par l’œil droit arrive le scandale arrache le !

Nous allons voir  s’agglutiner le long des kilomètres des éternelles barrières grises de sécurité  des foules en excès de curiosité, des vacanciers tardifs qui passent par là et des hommes et des femmes, tout en prière, devant le religieux enfermer dans une cloche de verre roulante. La police et les syndicats vont compter les pèlerins et bien sûr ne seront pas d’accord. Radio, blogs, TV, commentaires au coins du zinc, vont mâcher et rabâcher les éternels discours : le pape et le préservatif, les « tradi. », les « chacha », les  enfoirés de modernes qui ont perdu la foi en défendant les pauvres… et les simples  chrétiens qui ne tirent pas la langue pour dire à Jésus qu’ils le désirent , ou qu’ils Lui parlent en français alors que Jésus c’est bien connu ne connait que le latin.

peterpaTant de discours excisés ou raccourcis, alambiqués et stériles et je n’oublie pas  la polémique récurrente sur la laïcité et bien sûr les commentaires sur  la note à payer pour un tel voyage dans un contexte de précarité grandissante ! Bon, pour tout dire, d’accord, je participerai, moi aussi à tel ou tel de ces commentaires pour ne pas être en reste ! Mais l’essentiel n’est pas là. Le voyage fait partie de la com. du Vatican : peut-on reprocher cela ? Le voyage n’est pas un exercice facultatif car par le voyage s’opère la visite et la visitation ! Le voyage forme  l’esprit et je crois volontiers qu’il ne forme pas seulement la jeunesse.
« On a beaucoup appris quand on a beaucoup voyagé et un homme d'expérience parle avec intelligence.
Celui qui n'a pas été à l'épreuve connaît peu de choses, mais celui qui a voyagé déborde de savoir-faire.

J'ai beaucoup vu au cours de mes voyages et j'en ai compris plus que je ne saurais dire. » Siracide 34 10

Alors je me mets à rêver d’un voyage sur le terrain. Dans la traversée d’une paroisse, longue en kilomètres comme un jour sans fin et loin des concentrations urbaines, en fin de vie ou en  reconstruction.
Pendant que Benoît accomplira ce devoir de visite, je serai attelé à préparer un « Dimanche Autrement », à rejoindre une poignée de  laïcs qui triment, et qui en plus de leurs soucis  personnels et familiaux se préoccupent de l’aumônerie : qu’elle tienne debout et emmène des jeunes en visite de leur frères et sœurs et de leur Frère ainé qui n’est jamais au même endroit tellement il est moderne de mobilité !
Moi aussi je devrais  prier, méditer, pour  préparer  le « discours du dimanche » loin des feux médiatiques, pour les poignées de chrétiens qui cherchent. Je me serai volontiers arrêté pour accueillir le pape dans ma vieille salle de caté, dont il faut faire des prouesses  pour lui redonner une joie d’accueillir et de crier la bienvenue aux gamins qui la fréquentent…  Je l’aurais bien vu, Benoît, mon frère, s’asseoir un moment  sur le seuil de « Portes Ouvertes » cette revue destinée aux hommes et femmes de ce temps qui habitent par là. Je l’aurai volontiers conduit jusqu’à cette personne divorcée et écorchée vive se sentant exclue et pestiférée ou de ce jeune révolté par les propos de l’Eglise sur la sexualité et l’homosexualité, là on aurait  pris un petit café ou une petite mousse.

chemJe l’imagine bien, côte à côte avec un évêque  qui va et visité, une église paroissiale située sur une très haute montagne, où personne ne peut arriver qu'en grimpant des pieds et des mains."( F de Sales) Car, poursuit-il  « Il est commandé aux évêques de visiter leurs brebis, les enseigner, redresser, consoler ; que je demeure toute la semaine en oraison, que je jeûne toute ma vie, si je ne fais cela, je me perds. » XII. 347
Je rêve aussi que le pape vienne donner la main et l’oreille aux gens du CCFD, à celles et ceux des Caritas, qu’il se glisse incognito parmi les soignants, les accompagnants anonymes, dans les prisons surpeuplées et les hôpitaux sur-bondés… Il paraîtrait  que « l'Eglise de France est (dans l'Hexagone), comme on dit à Rome, au bord de l'"effondrement". A l’écume du voyage  des observateurs confirmeront peut-être cela. Mais au cœur des rencontres, au cœur du quotidien que l’on interpelle dans le Notre Père, des germes, des espérances, des projets, des essais, de la vie à profusion, des réseaux de plus en plus développés vivent, je ne dis pas survivent mais vivent, sans bruit, sans les gesticulations et les tonitruants discours des nostalgiques d’une Eglise dominante de l’ère de la chrétienté.

Bien sûr si mon rêve de voyage du pape au cœur de l’humain se réalisait, les media montreraient cette vitalité ce débordement de vie, de foi, de générosité, au cœur du jaillissement. Mais  il est vrai que le silence baigne la source, elle susurre et ne fait donc pas de bruit ! Mais dans ce silence « une résistance » se murit, et se  prépare ! Demain sera un autre jour !  

resiter

Posté par yonathan à 23:52 - Réaction événement - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • envie d'écrire

    Bonjour Thierry

    Je t'écris ça car j'en ai envie.Ce matin, j'ai regardé à la télé la messe du Pape à Lourdes Cérémonial classique, bien réglé. Il est clair que des professionnels de la communication sont aux manettes et qu'ils n'ont rien à envier aux autres professionnels. Bon point pour une Eglise qui n'est pas à la remorque de la modernité.
    Ce qui m'a posé question, c'est tout ce cérémonial de la liturgie romaine obligatoire, avec des habits spéciaux pour célébrer, des gestes stéréotypés prévus par la liturgie... qui rappellent fortement les gestes du sacré païen, si loin de l'inspiration évangélique: "Désormais les vrais adorateurs adorerons le Père en esprit et en vérité car le Père veut des adorateurs qui l'adorent de cette façon" (Jean 4,23). Et le commentateur se faisait un plaisir de mettre tout ce rituel en valeur, les caméras insistaient...
    L'autre point que j'ai remarqué, c'est le retour aux vieux rituels de la part du Pape et de ses proches: communion sur la langue par le Pape et ceux qui donnaient la communion près de lui. Il a fallu que la télé aille se promener vers ceux qui distribuaient la communon plus loin pour avoir la communion dans la main...
    J'ai écouté avec attention le sermon du Pape.Un exposé insistant sur la Croix et donc la Rédemption. J'ai remarqué qu'il n'y a pas eu d'applaudissements dans cette partie du discours.
    Les jeunes ont commencé à applaudir quand le Pape leur a parlé directement, quand il leur a dit qu'il comptait sur eux . Mais sur quoi éxactement compte-t-il sur eux? Il a fait allusion au mariage sans bien sûr dire concrètement quoi que ce soit sur les exigences qu'il met à ce mariage en matière de contraception par exemple...Il a parlé du besoin de prêtres et de vocations religieuses. Là, la télé nous montré des religieuses en costume qui applaudissaient.

    Enfin, dernier point que je relève: le Pape n'a fait aucune ouverture sur l'engagement des chrétiens dans le monde pour le transformer. Il s'est contenté d'encouragements à l'effort individuel, totalement déconnecté des besoins actuels . Religion de repli sur Dieu et sur les attitudes personnelles.

    Je trouve cela fort loin, de l'esprit Vatican II et de l'esprit de l'Evangile.Mais il est certain que cela plait beaucoup à beaucoup de monde et que les journalistes se sont régalés.Jean

    Posté par Jean, 14 septembre 2008 à 18:17
  • Grand maître Féticheur voyant medium spécialiste occultes vaudou
    Je suis un grand maitre Féticheur voyant medium spirituel, spécialiste de tous travaux occultes! Je peux trouver des solutions à tous vos problèmes privés et personnels ou confidentiels, Spécial remède pour désenvoûter et blindage
    - Protection générale: contre accident, contre poison, contre la sorcellerie, anti balles-Augmenter la chance amour, inséparable, la jalousie humaine
    - Réussite dans tous les affaires sociales, commerce entreprise politique, évolution, au travail
    - Aider à gagner un procès juridique, rendre plus glorieux, appel à la clientèle dans des magasins ateliers supérette. Avoir toute chose litigieuse
    - Faire revenir une femme ou un homme divorcé (e)
    - Miner une femme ou un homme contre la prostitution
    - Antivol dans les magasins entreprises domiciles
    - Porte-monnaie magique pour gagner de l'argent
    - pacte avec diable pour être riche et célèbre Cas particuliers
    - disparition en cas d'accident ou arrestation pour se retrouver là ou vous voulez.
    - traitement des folies ou aider quelqu’un qui prend de la drogue, J'aide aussi à gagner un procès juridique. Pour avoir plus de renseignement veiller me contacté par mon adresse mail:dahh.gbenon@gmail.com ou mon numéro téléphonique : 0-0229-9722-2373

    Posté par maraboutgbenon, 31 août 2016 à 16:14

Poster un commentaire