yonathan

Tous les chemins mènent à l'homme !

19 octobre 2015

Quand la coupe est pleine ...

Un jour le curé a oublié qu'il avait un mariage à célébrer ! Ce fut un véritable scandale, un tsunami !
Ce curé a foutu en l'air une  fête : retard  occasionné, photographe sans la bonne lumière, buffet qui a souffert d'attendre... Fête qui a tardé plus loin dans la  nuit ! Il ne restait qu'à porter plainte pour que le curé soit condamné  à payer la note ! Mais enfin, tout de même, comment  oublier  un événement d'une telle importance ?

Je me suis dit, que cela  pourrait m'arriver un jour ! Bien sûr on ne prépare pas une fête  pour qu'elle soit  moins  bien réussie ! Bien sûr un mariage c'est le jour  inoubliable !  Pourtant cet  événement  peut en cacher un autre, tout aussi important voire, plus important ! Tout  est relatif !

Un jour  un curé (le même ?) a attendu que le baptisé arrive  avec  famille et amis ! Après patience et   appel téléphonique  il se rendit  à l'évidence, tous étaient installés  au restaurant : "Ah zut on a oublié de passer  à l'église !"  Tout de même comment oublier  un événement d'une telle importance ?  Tout  est relatif ! 

RUGBYEt  hier soir les All Blacks attendaient la victoire et le bleus, l'exploit !

Résultat, 62/13 ! Il n'y a en même que  pour ce score, que pour ces quatre malheureux chiffres, d'un soir !  Mais quatre chiffres qui déchainent supporters,  grands prêtres médiatiques du rugby, et  commentaires de tous poils ! Le drame absolu ! La déroute. 

Pensez-vous 15 costauds ont  été atomisés, dans un scénario inattendu ( ?) et  cauchemardesque, à  balayés comme des fétus : "la France est exsangue !" blême, livide, cadavérique !

En fait   cest  un monde  à l'envers: Pâques avant Noël ! Pas de cadeau, mais une croix, "un long chemin de croix dont les stations ont été éparpillées aux quatre coins du terrain."

Le XV de France, que dis-je la France, a sombré corps et âmes face à la déferlante, face  à la marée noire qui pour les Bleus, fut une marée noire de bleus, ces hématomes qui font si mal !

Bien sûr on  aime quand la France gagne !

Ce fut impossible, affligeant, hallucinant, quel "désastre!" Et mes amis quelle "image pathétique et pitoyable" que  ces bleus  broyés par le noir, devant quitter le Mondial, rouges de honte",

Est-ce que vous vous rendez compte franchement du fiasco total, la plus grosse défaite de l'histoire !
Faux le 9 juin 2007  Nouvelle-Zélande 61– France– 10 & Australie - Namibie : 142-0 en 2003 !

N'empêche ... quelle correction, quelle sévère punition. Ils sont humiliés : une grosse déculottée, pour une fessée magistrale !  Le rouge de la tenue va déteindre sur les fesses de ces gaillards !

La rouge colère fait alors le spectacle

Bien sûr  c'est le désarroi du XV de France et de ses  supporters !  

Bine sûr ils sont  sonné par cette défaite énorme,

Mais la France ne s'écroule pas pour autant !

Une compétions se termine pour une équipe. Mais  pur autant, tout est-il fini ?  

Bien sûr que non, ce n'est qu'un  jeu ! Alors  il y a aura de la revanche dans l'air.

Pas grave, c'est un tsunami sans vague, une fessée pour rire, une colère  inutile !

Hier soir  la Nouvelle-Zélande a écrabouillé la France...  Soit ! Mais tout  est relatif ! 

Si le score est  obsédant : 62/13 ... cherchez à voir ou à entendre  quelque chose,  sur la beauté des neufs essais des All Blacks, sur la fluidité de leur jeu, sur leur art ... chercher un émerveillent sur  le terrain  de Cardiff ce soir là.. Rien  ou presque !  Pas un bravo aux  All blacks qui ont été tout simplement plus forts !

Pas de quoi  pleureur, pas de quoi lamenter, encore moins  de quoi siffler, insulter, crier !

Ils ont du souffrir : à quoi bon une double peine ? Pas besoin d'en rajouter ! Pas nécessaire de se mettre en colère pour si peu ! Tout  est relatif ! 

Et la vie ne s'est pas arrêtée avec son cortège de drames, de bleus, de cauchemars, de déroutes, de drames, de chemins de croix. D'humiliés et de réfugiés qui arrivent morts ou vivants aux frontières de l'Europe ! De salariés d'Air France inquiets, et de bien d'autres encore; je pense notamment à ceux qui occupent leur usines en ce moment, pour que leur outil de production, entretenus depuis un siècle, ne s'envole pas en un ailleurs qui ruinerait leur vie ! Toute chose à sa  place !

Posté par yonathan à 14:21 - Le mot du jour - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire